Debdou

Forgée au temps de la dynastie Mérinide, Debdou est un village surmonté d’une kasbah en pisé, qui était destinée principalement à défendre le territoire. Habitée pendant plus de 2000 ans par une communauté juive séfarade qui, chassée d’Espagne, y trouva une terre d’accueil. Cette petite communauté résussit alors à faire de Debdou une zone de commerce active avec l’enclave espagnole de Melilla et l’Algérie, mais la Guerre des Six Jours à la fin des années soixante, amena les israëlites de la région à migrer vers Casablanca ou vers l’étranger. Le mellah, ses deux cimetières, trace de cette vie, sont aujourd’hui un lieu de pèlerinage.